Egarements photographiques

Les filtres dynamiques appliqués au traitement d’images en astrophotographie

by on Fév.01, 2009, under Trucs & Astuces

Avec la version CS3 de Photoshop (et reconduite dans CS4), une nouvelle fonctionnalité pas dénuée d’intérêt est apparue : les filtres dynamiques.

Ils s’appliquent aux filtres applicables dans le menu “Filtre” de Photoshop. Avant CS3 ou si on n’utilise pas la fonctionnalité, l’application d’un filtre est dite “destructive” : elle entraîne une modification sur le calque lui-même. La seule manière d’enlever l’effet provoquer est de jouer avec l’historique au risque de supprimer d’autres effets ou ajustements faits après l’application du filtre.

En astrophotographie, une bonne partie du traitement se fait via à un logiciel de retouche d’images (GIMP, Photoshop, …), et fait intervenir un certain nombre de filtres tels que le flou gaussien, l’accentuation, … Même si une certaine méthodologie peut être appliquée (cf la série d’articles parus dans Astronomie Magazine sur le traitement d’images par Nicolas Outters, notamment le Créer une image LRVB” – AM n°106 nov 2008), il reste une part d’essais, de tâtonnements propres à chaque image afin de choisir le bon réglage.

C’est là que entre en jeu la fonctionnalité “Filtre dynamique” . Si, sur l’application d’un filtre, vous avez la main trop lourde ou trop légère, vous pouvez très rapidement corriger sans devoir repartir dans une série d’actions telles que duplication d’un calque, sélection d’une couche pour créer un masque de fusion intelligent, … Il suffit juste de retourner sur le filtre qui a été appliqué,  pour en rechanger les réglages du filtre.  Pour voir comment il est possible d’utiliser les filtres dynamiques, j’ai choisi quelques points sur l’article mentionné ci-dessus.

Après avoir sélectionné le calque sur lequel nous voulons appliquer un filtre, il suffit de faire clic droit sur le nom du calque dans la liste des calques et choisir “Convertir en objet dynamique” (ou Menu “Filtre” puis “Convertir pour les filtres dynamiques”)

Une petite icône apparaît  sur la vignette. Le retour à un calque normal, avec ou sans filtre appliqué, se fait sur le même principe que pour rendre un calque dynamique mais avec : “Pixelliser le calque” dans le menu contextuel (clic droit sur le calque) ou menu “Calque”, puis “Pixellisation / Calque”.

L’application du filtre se fait ensuite de manière classique. Par exemple, ici, nous allons faire un filtre accentuation.

Notez le petit changement par rapport à l’application d’un filtre sur un calque non dynamique : pour le calque concerné, nous pouvons voir le filtre appliqué, regroupés sous “Filtres dynamiques”. Si un autre filtre est effectué sur le même calque, il sera ajouté à la liste.

Ensuite, quelques autres modifications telles que le flou gaussien (selon la même méthode) puis des masques de fusion. Cela donne à peut-être les choses suivantes :

Pour revenir sur les réglages du filtre d’accentuation (Calque “Accentuation zones claires”, il suffit donc de cliquer sur le “Accentuation” associé du calque à modifier et de changer les réglages pour en apprécier les impacts après les autres modifications (ex : après le flou gaussien sur un autre calque. Par exemple :

Maintenant, àvous de jouer. Et, si vous avez des remarques, des compléments à faire sur cet article, n’hésitez pas… Je suis preneur.

05/04/2009 : suite à un afflux de commentaires indésirables sur cet article, j’ai dû temporairement désactiver la possibilité de saisir des commentaires.  Au cas où, vous pouvez passer par la page “contact”. Merci

[ratings id=”155″ results=”true”]

:, , , , ,
Aucun commentaire pour l instant...

Comments are closed.

Looking for something?

Use the form below to search the site:

Still not finding what you're looking for? Drop a comment on a post or contact us so we can take care of it!