Egarements photographiques

Premier test de la LVI Smartguider

by on Mai.05, 2009, under Tests

LVI Cameras
En février (2009),  j’ai commandé, en même temps qu’une “petite” monture G11 Losmandy équipée du Gemini, la caméra de guidage autonome LVI Smartguider.

Qu’est-ce-qui m’a attiré dans cette caméra (sans avoir vu le moindre test) ? En fait, je tente de faire de l’astrophotographie avec un APN (Canon EOS 350D), jusqu’à présent en guidage visuel et manuel (ça occupe les soirées, mais c’est assez pénible). Je souhaite éviter autant que possible d’utiliser un ordinateur portable durant toute une soirée. Cela pose le problème de l’alimentation….

Une solution était la caméra Guidy d’Emmanuel Mallart, mais hélas un peu chère !!! Ensuite, j’ai vu que Optique & Vision  vendait la LVI Smartguider qui permet l’autoguidage sans avoir recours à un ordinateur ou une solution assez lourde !

Ce début d’année 2009 ne fut pas une grande période pour l’astronomie en altitude : froid (-20°C fin janvier, où j’observe), neige, mauvais temps….

J’ai pu ce weekend (02 mai 2009) faire un petit test d’utilisation. Je n’ai pas fait de photo, mais il s’agissait de se faire une petite prise en main : bon, je ne sais pas ce que ça donne, mais bon, faut se faire au matériel, non ?

Matériel utilisé lors du test:

  • Monture Losmandy G11 + Gemini
  • Lunette Megrez 110

Le branchement est on-ne-peut-plus aisé…

Il faut au préalable chercher une étoile qui servira de guide (logique, non ?). Cette soirée-là, j’ai ciblé Spica dans la Vierge. C’est brillant, je sais (3.4), mais bon, pour avoir une idée du comment ça marche ça peut suffire ! Le centrage se fait au préalable avec un oculaire classique, puis se finit avec l’oculaire parafocal fourni (6 mm) : un véritable trou d’aiguille (pour rester poli), mais ça restreint bien le champ.

Ensuite, on remplace l’oculaire par la caméra et c’est parti ! La mise en marche consiste à allumer le boitier et lancer la recherche d’étoile (Focus). La recherche de l’étoile est assez rapide : Le “Star Found” ou “Star not found” arrive très vite ! Ensuite, la LVI ajuste l’exposition : cela prend un peu de temps (enfin tout est relatif). Pour l’exemple et pour ordre d’idée, sur Spica, cela a pris entre le lancement de la recherche et l’ajustement l’exposition environ 3 à 4 minutes.

L’étape suivante consiste à affiner la mise au point : relativement “touchy”. Deux aides sont là pour nous aider (cf. la documentation) : un chiffre qui doit être le plus faible possible et un “cercle” indiquant la forme de l’étoile (cercle = tâche floue, point d’un ou deux pixels = mise au poit pas trop mal). Dans mon test, je n’ai pas trop affiné mais j’ai eu un chiffre bas et un point matérialisant une étoile relativement ponctuelle assez vite.

Il est conseillé de centrer l’étoile dans le capteur : le point de l’étoile est mettre du mieux possible dans le centre dans le rectangle matérialisant le capteur.

En effet, commence ensuite l’étape du calibrage : le boitier de la LVI envoie des instructions au moteur pour quantifier les mouvements pour ensuite, lors du guidage, de faire les corrections si une dérive est constatée. L’étape est relativement rapide. Si l’étoile n’est pas suffisamment au centre, le risque de la perdre est réelle : il faut ensuite tout recommencer !

Ensuite, il est possible de règler l’agressivité en X et Y indépendamment…. et c’est parti !

Mes impressions dans ce test à blanc :

  • la LVI est vraiment facile d’usage, les réglages sont limités et suffisants (en tout cas pour l’instant).
  • la connectique est standard : sortie en compatible ST4
  • et, une batterie suffit : cette solution est autonome.

Bon, vous allez me dire : sans acquisition d’images, impossible d’en définir la qualité ! Exact, mais bon, faut bien se faire la main, non ?

La suite à la prochaine Nouvelle Lune avec une tentative d’acquisition d’images le weekend du 15 mai, voire à l’Ascencion aux RAP (certes, pas avec mon matos, celui de ma compagne : pas la même monture). Comme d’hab’, je suis preneur de remarques, conseils, ….

Liens :

[ratings id=”252″ results=”true”]

:, , , ,
3 commentaires :
  1. LVI smartguider : un test plus concret | Egarements photographiques

    […] grux on juin.01, 2009, under Tests Dans un précédent article,  je vous avais présenté un premier test de la LVI Smartguider basé principalement sur la mise […]

  2. Amy Smith

    I think that camera is really cool and good in features.Where can i get one?

  3. grux

    You may find additional informations (including resellers) at the official website : http://www.lvi-cameras.com/index_eng.asp

Laisser un commentaire

Looking for something?

Use the form below to search the site:

Still not finding what you're looking for? Drop a comment on a post or contact us so we can take care of it!