Egarements photographiques

Une nuit au mois de mai un petit test & NGC7000 (North America)

by on Juin.29, 2009, under Réalisations

29 mai 2009 (article écrit le 29 juin)

Lors de cette soirée où j’ai effectué un test un peu plus concret de la caméra d’autoguidage LVI Smartguider, j’ai également pu enchaîner avec une série de poses sur NGC7000 (North America).

En mai, les nuits astronomiques commencent particulièrement tard et finissent relativement tôt surtout avec la Lune se couchant tard :

  • pour cette soirée, la nuit « noire » a commencé le samedi matin vers 1h35 pour se terminer à 3h15.

C’est suffisamment court pour que cette plage soit exploitée de manière optimale.

Je suis donc monté à Plaine Joux (au-dessus de Bogève,  Haute-Savoie), avec une arrivée sur site aux alentours de 22h30. Je ne suis pas monté à Ajon, la bise était trop présente.

Avant que les conditions pour faire de la photo soient réunies (vers 1h35 du mat’), j’ai effectué une prise en main de la caméra d’autoguidage LVI Smartguider. Comme je l’ai dit dans mon précédent article : ce fut assez facile. Cela me pris tout de même un peu de temps. Cependant, j’avais fini ces tests bien avant la nuit « noire ». J’avais initialement prévu un objet dans le Scorpion, mais deux éléments m’ont fait revoir ce choix :

  • le choix de mon site fait que le scorpion était un peu trop près des arbres
  • l’horizon n’était pas si net que ça.

Je me suis donc retourné sur NGC7000 (North America). C’est peut-être un objet beaucoup photographié, mais maintenant que je peux faire un peu d’autoguidage, pourquoi m’en priverais-je ?

La série a débuté vers 1h35 (une fois la Lune disparue) pour se terminer vers 3h20.

La température se situait entre 1°C et 4°C, un peu frais pour la saison ! Le SQM sur trois échantillonages m’a donné (vers 1h45) : 20.97, 21.03, 21.07

Pour la première fois, lors d’une session d’astrophotographie, je me suis un peu embêté : d’habitude, je faisais le suivi avec un oculaire réticulé et, je peux vous dire, ça occupe.

Cette soirée-là, j’ai un peu tourné en rond à regarder les prises de vue à l’arrière de mon APN, à vérifier que la buée ne tombait pas sur la lentille frontale de la lunette, à boire un petit truc chaud, à jeter un oeil à un magazine…

La prochaine fois, si je suis seul, je monte ma  GP et mon C8 et je fais du visuel !

Bref, une fois la série de pose terminée, j’ai fait mes flats puis une série de dark pendant que je démontais le matos.

A 4h30, tout était dans la voiture et je quittais le site.

Quand au traitement de cette série, je ne pus le faire que ces jours-ci (28/06/2009). En voici un premier résultat.

Caractéristiques techniques :

  • Objet : NGC7000 (North America)
  • Constellation : Cygnus (Cygne)
  • Prise de vue avec Canon EOS 350D défiltrée + Filtre Astronomik CLS
  • Lunette William Optics Zenithstar 66 SD + Flattener II (x0,8)
  • Nombre de poses : 20
  • Temps unitaire : 5 min
  • Sensibilité APN : 400 ISO
  • Nombre de dark : 11
  • Nombre de Flat : 6
  • Pose pour les Flats : 1/20s
  • Nombre d’Offset : 13
  • Autoguidage avec
    • William Optics Megrez 110
    • Caméra d’autoguidage LVI Smartguider
  • Monture Losmandy avec Gemini + Platine double geoptic
  • Pré-traitement sous DeepSkyStacker
  • Traitement sous PixInsight LE 1.0 & Photoshop CS4
    • Suivi des enseignements du stage AIP 2008-2009 & Leçon Astromag n°6 (Créer une image « LRVB »)

Je suis bien évidemment preneur de toute remarque ou conseil pour améliorer ma prise de vue et mes traitements.

Mise à jour le 30 juin 2009

Suivre la discussion dans Astrosurf où j’ai posté cette photo.

Mise à jour le 8 juillet 2009

La première photo mise ci-dessus a un gros problème : elle est trop rouge ! En reprenant le flux, je me suis rendu compte que la conversion de 32 bits à 16bits sous PixInsight LE donne un résultat différent d’une conversion sous Photoshop CS4. Après une conversion sous ce dernier, j’ai repris le traitement et cela donne l’image ci-dessous.

C’était mieux, ce n’était pas encore cela. Avec les remarques de Nicolas Outters (Merci, d’ailleurs !), il s’avère que l’histogramme du TIFF converti (32 -> 16 bits) et non retouché a un problème : les couches bleues et vertes sont tronquées dans les tons foncés.

J’ai donc repris l’étirement de l’histogramme sous PixInsight LE. J’ai remarqué que quand je traitais les couches, les courbes bleues et vertes avaient un gros pic (cf. ci-dessous)

En les traitant séparément, j’ai pu sortir une nouvelle image (ci-dessous, non traitée)

L’histogramme (du TIFF) de cette image est :

Cependant, ce résultat ne me plaît pas : l’image traitée est limite fluo. Je vous laisse « apprécier »

Personnellement, ce qui me dérange :

  • Les étoiles en bas à gauche sont trop cyan
  • Le rouge de la nébuleuse est, comme je dis, un peu fluo.

[ratings id= »287″ results= »true »]

:, , , , , ,
2 commentaires :
  1. DESCOUT

    Je suis débutant en astrophoto, et je me renseigne sur l’autoguidage autonome. Je dispose d’un APN Pentax, et d’une monture NEQ6. Côté imageurs, j’ai une lunette Vixen ED80/600 et un C8. Vos divers comptes-rendus des séances de mai 2009 en Haute-Savoie sont pour moi des guides précieux. Je suis très admiratif devant le résultat sur NGC 7000, dont le rendu est meilleur que celui de l’image APOD du 1er mai 2000 (http://www.cidehom.com/apod.php?_date=000501)
    Bravo ! Je rêve d’arriver à votre niveau.
    Daniel

  2. Au coeur du Cygne, du coté de Sadr (Gamma Cygni) | Egarements photographiques

    […] Une nébuleuse très connue dans les environs est la nébuleuse North America (NGC 7000) se situant du coté de […]

Laisser un commentaire

Looking for something?

Use the form below to search the site:

Still not finding what you're looking for? Drop a comment on a post or contact us so we can take care of it!